Résister pour réussir

Par / Il y a 7 mois / édito / Pas de commentaires

Dimanche 7 mai, les français vont probablement porter à la Présidence de la République, le candidat « d’en marche » Emmanuel Macron. Mais le Front National de Marine Le Pen n’aura jamais été aussi près du pouvoir.

Après la débâcle des partis de gouvernement traditionnels, la France va sans doute ouvrir une nouvelle page de son histoire politique contemporaine après une campagne inédite par ses éliminations successives et ce dans un climat délétère.

In extremis, les français qui aiment à se faire peur, auront su résister aux régressions proposées par le parti d’extrême droite mais sans se reconnaître pleinement dans le programme de l’ancien Ministre de l’économie de François Hollande.

Un vote plus par défaut que par adhésion qui va condamner probablement  Emmanuel Macron à réussir rapidement son quinquennat avec l’aide d’une majorité qui reste à construire entre conservateurs et progressistes…

Résoudre le chômage de masse, réformer l’Europe et la France vers un modèle « solidariste » est une urgence absolue sous peine d’accroître les fractures qui traversent la société française entre les privilégiés de la croissance et les laissés pour compte…

Recoller les morceaux ne sera pas facile à coup sûr, mais c’est une exigence absolue car dans le cas contraire, les forces brunes pourraient bien cette fois empocher la mise en 2022.

 

Franck Demay

Articles similaires

Écrire un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués par:*