Martine PINVILLE expose à Lisbonne sa vision de l’Economie Sociale et Solidaire

Dans le cadre du mois de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS), Martine PINVILLE, Secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire s’est rendue à Lisbonne au Portugal, ce mardi 24 novembre 2015, pour exposer la vision française de l’ESS et promouvoir l’idée d’une économie sociale et solidaire transfrontalière en Europe.

Martine PINVILLE a participé au séminaire « Investissement à impact social, expériences partagées France-Portugal » organisé par le Service économique de l’Ambassade de France au Portugal en partenariat avec la Caixa Geral de Depósitos, première banque publique du Portugal.
Ce séminaire avait vocation à renforcer les liens et nouer des partenariats forts entre acteurs français et portugais de l’ESS et réunissait pouvoirs publics, investisseurs, intermédiaires financiers et entreprises sociales des deux pays. A cette occasion, Martine PINVILLE qui participait à la table-ronde introductive « Créer un écosystème favorable » s’est exprimée sur la place de l’économie sociale et solidaire en France et les évolutions légales du secteur introduites par la loi du 31 juillet 2014 relative à l’ESS. Elle a notamment rappelé l’importance d’un portage politique de l’ESS au sein du Ministère de l’Economie, la nécessité de poursuivre l’effort de structuration et de professionnalisation des acteurs et de faire des investisseurs ordinaires les nouveaux financeurs de l’ESS.

Durant ce déplacement, Martine PINVILLE a également parrainé la signature de la convention entre Business France et la Chambre de commerce et d’industrie luso-française qui permettra notamment à Business France de proposer des prestations d’appui aux entreprises françaises qui souhaitent se développer au Portugal. Enfin, Martine PINVILLE s’est rendue dans les locaux de l’entreprise sociale Chapitô, qui réinsère des jeunes en difficulté via les arts de la scène et qui entretient des liens privilégiés avec la France, et s’est entretenue avec sa fondatrice Teresa RICOU.

Martine PINVILLE  a notamment déclaré: «Ce séminaire a permis de mettre en avant les principaux leviers pour un changement d’échelle de l’économie sociale et solidaire. Cette économie doit en effet entrer aujourd’hui dans une nouvelle phase et la question de son financement, est à ce titre essentielle. À mes yeux, le financement efficace de l’ESS repose sur trois conditions : un cadre juridique clair pour rassurer les investisseurs, des investissements publics ambitieux pour envoyer un signal fort et enfin une prise de relais par les investisseurs privés et institutionnels classiques».

Articles similaires

Écrire un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués par:*