L’ex Région Midi-Pyrénées, arrive seconde au Défi national “Familles à énergie positive” 2015-2016

Avec 14,4% d’économie d’énergie en moyenne, l’ex région Midi-Pyrénées termine en seconde position, juste derrière l’ex région Languedoc-Roussillon !

Sur le périmètre de l’ex région Midi-Pyrénées, 440 familles ont relevé le Défi “Familles à énergie positive” en réduisant leur consommation d’énergie et d’eau grâce à quelques gestes simples. La 7e édition de l’opération “Familles à énergie positive”, organisée par l’association Prioriterre en partenariat avec l’ADEME et le réseau des Espaces INFO ENERGIE, a permis aux participants de la région de réaliser 14,4 % d’économie en moyenne (soit environ 200 € par famille) contre 12 % en moyenne en France .

Le pari de l’opération « Familles à énergie positive » est simple : les participants doivent réduire d’au moins 8 % leur consommation d’énergie sur la période d’hiver, allant du 1er décembre au 30 avril, uniquement grâce à de petits gestes quotidiens. L’opération veut prouver par le jeu et la pédagogie que les changements de comportement au quotidien peuvent générer des économies d’énergie significatives. Les familles volontaires s’inscrivent auprès de l’Espace INFO ENERGIE de leur territoire, constituent des équipes et adoptent de nouveaux gestes d’économie d’énergie. Tout au long du Défi, elles sont accompagnées par les conseillers INFO ENERGIE et par des capitaines d’équipes, dotés d’un kit de mesure (wattmètre et débitmètre). À la fin de l’hiver, les économies sont calculées sur la base des relevés de compteurs réels.

 

Objectif largement dépassé

Sur la saison hivernale 2015-2016, les 440 familles inscrites en Midi-Pyrénées affichent un bilan au-delà les espérances : le défi des 8 % d’économie d’énergie a été largement dépassé, les participants atteignant le chiffre de 14,4 % en moyenne, soit environ 200 € par famille et parfois plus. Au total, les gestes des “Familles à énergie positive” ont permis une économie de 397 700 kWh, soit la consommation annuelle de 24 maisons individuelles (moyenne française). 62 tonnes de CO2 ont ainsi été évitées (15,6% de CO2 émis en moins), soit l’équivalent de 29 voitures retirées de la circulation. Par ailleurs, 15,2 % d’économies d’eau ont été réalisées, en moyenne. En prenant en compte les résultats des 2 ex régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, la nouvelle région Occitanie arrive ainsi première au niveau national !

En France, les 7600 foyers inscrits pour la saison 2015/ 2016 du Défi ont économisé 6,4 millions de kWh, soit la consommation totale annuelle de 400 maisons (moyenne française), 1000 tonnes de CO2, soit l’équivalent de 470 voitures enlevées de la circulation et 32 millions de litres d’eau, de quoi remplir 10 piscines olympiques (50 m x 25 m) !

À la base de ces résultats : essentiellement des éco-gestes simples

Baisser la température du chauffage, faire la chasse aux appareils électroménagers et audiovisuels en veille, éteindre les lumières inutiles, installer des réducteurs d’eau et des douchettes économes, préférer les lampes LED…

Un nouveau Défi à relever sur la saison de chauffe 2016/ 2017

Cette année encore, 12 territoires de l’ex région Midi-Pyrénées s’engagent dans le Défi « Familles à Energie Positive » qui se déroulera de décembre 2016 à fin avril 2017 pendant la période de chauffe : – le PNR des Pyrénées Ariégeoises, – Toulouse Métropole, – le Pays Sud Toulousain, – le Muretain agglomération, – le Département du Gers, – le Grand Tarbes, – le Parc National des Pyrénées, – le Conseil départemental 82, – le Grand Montauban, – la Communauté de communes du terroir de Grisolles-Villebrumier, – le Pays Midi-Quercy, – la Communauté d’agglomération de Castres-Mazamet.

Des familles se regrouperont par équipe et feront le pari d’économiser au minimum 8 % d’énergie en appliquant simplement des éco-gestes.

S’amuser en famille, éduquer en jouant et faire des économies sur les factures d’eau et d’énergie, c’est ce que promet ce Défi «Familles à énergie positive » !

Articles similaires

Écrire un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués par:*