Lecture estivale – Les grignotages de Carine Zima d’Adonews

Par / Il y a 2 années / Culture / Pas de commentaires

Mes conseils de grignotages de lectures ados pour juin… Il y en a pour tous les goûts !!! 

Si vous habitez Midi-Pyrénées vous pouvez prolonger ce partage lors de nos grignotages publiques ou participer à nos ateliers d’écriture.

 

bandeau_livres

 


Les jeux de l’amour et du bazar

Rachel Corenblit – Mijade, 2014

 

le_jeu_de_l_amourClara a dix sept ans, elle n’est encore jamais tombée amoureuse contrairement à sa meilleure amie Lola qui brûle d’amour à chaque rencontre qu’elle fait. Tarkan, lui aussi sait ce que veut dire aimer puisqu’il se languit de sa belle princesse Ufuk, qui selon lui l’attend depuis sept ans dans son pays d’origine : la Turquie . Quant à Joshua, lui ne rêve que de séduire une femme cougard pour enfin devenir un homme . Les quatre compères vont s’interroger sur l’amour en trois actes et découvrir que les choses ne sont pas toujours aussi simples. L’amour n’est pas toujours très loin … Un roman vraiment très bien écrit, on se laisse vite emporter par les questionnements de ces quatre adolescents en se disant que ce n’est pas très loin de nous tout cela . On rit, on est ému, on réfléchit mais à aucun moment on ne souhaite que cela s’arrête. Le livre fini on a presque envie de le relire tout de suite …..

 

Rachel Corenblit : Née au Québec, en 1969, Rachel Corenblit a vécu à Jérusalem, Nice, Paris, Albi et Marseille. Après des études de philosophie et diverses activités professionnelles, elle se tourne vers l’enseignement en 1997. Elle exerce aujourd’hui à Toulouse en tant que professeur des écoles. Dans ses romans, elle aborde notamment la question de l’acceptation de soi, de la différence, de la maladie. Elle trouve ses sources d’inspiration dans le théâtre, les différents métiers qu’elle a exercés et la vie quotidienne.

 

Bibliographie :

 

2014 : Les Jeux de l’amour et Bazard- Editions Mijade
2011 : Ceux qui n’aiment pas lire – Editions du Rouergue
2011 : Le rire des baleines – Editions du Rouergue
2009 : Un petit bout d’enfer- Editions du Rouergue
2008 : Dix huit baisers plus un – Editions du Rouergue
2008 : L’amour vache – Editions du Rouergue
2008 : Lili la bagarre – Editions du Rouergue
2007 : Shalom Salam maintenant – Editions du Rouergue

 

 

3000 façons de dire je t’aime
Marie-Aude Murail – l’Ecole des Loisirs, 2013

 

3000_facons_de_dire_je_t_aimeIl y a plusieurs façons de s’aimer, de se le dire. Bastien, Chloé et Neville, que tout oppose ont choisi la voie théâtrale. Premières rencontres au collège dans la classe de Madame Bramenton, retrouvailles dans un conservatoire d’art dramatique de leur ville, après les années désertiques du lycée. Au contact des œuvres dramatiques et de leur mentor l’énigmatique Jeanson , le trio amoureux va muer, s’affranchir de son carcan social et s’affirmer. Ils vont apprendre à travers le jeu scénique, beaucoup sur eux mêmes, et vivre une très belle amitié, une belle histoire d’amour. Un roman que l’on déguste comme une friandise, c’est frais léger et pourtant plein de vérités et d’émotions . Un texte qui à travers ce trio d’adolescents, nous fait découvrir les grands noms intemporels du théâtre ainsi que les héros de cet univers . Que la pièce commence !!!

 

Marie-Aude Muraille : Marie-Aude Murail est une écrivaine française, née au Havre le 6 mai 1954. Elle vit à Orléans.Son père, Gérard Murail, est poète ; sa mère, Marie-Thérèse Barrois, journaliste ; un de ses frères et sa sœur cadette sont aussi écrivains : il s’agit de Lorris Murail et Elvire Murail dite Moka. Le compositeur Tristan Murail est son frère aîné. Marie-Aude Murail écrit depuis l’âge de 13 ans. Après des études de lettres modernes en Sorbonne, achevées sur une thèse consacrée à l’adaptation du roman classique au public enfantin. Depuis sa première histoire, « C’est mieux d’être bleu », parue en septembre 1985 dans la revue Astrapi, elle a écrit plus de 80 textes pour la jeunesse et notamment trois séries, les Émilien, les Nils Hazard et L’Espionne. La plupart de ses romans sont publiés à L’École des Loisirs.

 

Site internet : http://marieaude.murail.pagesperso-orange.fr/
Bibliographie : ( uniquement les ouvrages à partir de 12 ans )
2013 : 3000 Façons de dire je t’aime – Editions Ecole des Loisirs
2012 : De Grandes éspérences – Editions Ecole des Loisirs
2010 : Le Tueur à la cravate – Editions Ecole des Loisirs
2009 : Malo de Lange fils de voleur -Editions Ecole des Loisirs
2009 : Papa et maman sont sur un bateau – Editions Ecole des Loisirs
2006 : La fille du docteur Baudouin – Editions Ecole des Loisirs
2004 : Simple – Editions Ecole des Loisirs
2004 : Maïté coiffure – Editions Ecole des Loisirs
2000 : Oh Boy ! – Editions Ecole des Loisirs
1999 : Tom Lorient – Editions Ecole des Loisirs
1999 : D’amour et de sang – Editions Bayard
997 : Ma vie a changé – Editions Ecole des Loisirs
1997 : Qui veut la peau de Maori Cannell ? – Editions Ecole des Loisirs
1993 : Nos amours ne vont pas si mal – Editions Ecole des Loisirs
1992 : L’Assassin est au collège – Editions Ecole des Loisirs
1992 : Sans sucre merci – Editions Ecole des Loisirs
1991 : Un séducteur né – Editions Ecole des Loisirs

 

 

Les Mystères du Far West, tome 1 : Les Trois Despérados
Caroline Lawrence – Hachette, 2013

 

les_mysteres_du_far_westP.K Pinkerton, 12 ans moitié blanc, moitié sioux se retrouve poursuivi par trois desperados qui viennent d’assassiner ses parents adoptifs. Les trois malfrats souhaitent mettre la main sur une lettre que détient Pinkerton, qui semblerait valoir de l’or !!! Notre pauvre héros, ne sait pas bien à quel saint se vouer dans une ville où tromperies, règlements de comptes et recherche de gains à tous prix règnent. Pinkerton, sera t-il se défendre et tirer son épingle du jeu ?? Une aventure à la western, qui aurait pu nous faire couler des larmes de tristesse mais qui par le style de l’auteur, enlevé et drôle nous emporte dans un élan de bonne humeur .

 

Caroline Lawrence : Caroline Lawrence est une écrivaine américaine, connue pour sa série Les Mystères romains.Elle est née à Londres, mais ses parents, américains, retournèrent aux États-Unis peu après, et elle grandit en Californie (à Bakersfield). Son père était professeur d’anglais et de théâtre et sa mère artiste. A 12 ans, sa famille déménagea à Stanford University (Californie) pour que son père étudie la linguistique. Caroline hérite de son père l’amour des mots et de sa mère l’amour de l’art. Elle étudia donc les lettres classiques à Berkeley. Elle obtint une bourse d’études pour Cambridge (Angleterre), où elle étudia au Newnham College les arts classiques et l’archéologie. Après Cambridge, elle resta en Angleterre et étudia l’hébreu et les « Jewish Studies » à l’University College London. Elle enseigna le latin, le français et l’art dans une école primaire à Londres.En 2000, elle écrivit Du sang sur la Via Appia, le premier tome d’une série d’aventures pour enfants, situées dans la Rome Antique. Les Mystères romains combinent son intérêt pour l’art antique, les langues mortes et les voyages. La série a remporté de nombreuses récompenses et a été traduite dans plusieurs langues.

 

Bibliographie :

 

2013 : Les mystères du far West : Tome 2 : Qui a tué Sally Sampson – Editions Hachette
2013 : Les mystères du far West : Tome 1 : Les trois Desperados – Editions Hachette
2011 : Les mystères Romains- Tome 14 : L’Emeraude du désert – Editions Milan
2009 : Les mystères Romains- Tome 13 : L’Esclave de Jérusalem – Editions Milan
2009 : Les mystères Romains- Tome 12 : Les cavaliers de Rome – Editions Milan
2007 : Les mystères Romains- Tome 11 : Les espions de Surrentum- Editions Milan
2007 : Les mystères Romains- Tome 10 : Le Marchand d’esclaves- Editions Milan
2007 : Les mystères Romains- Tome 9 : Le Marchand d’esclaves- Editions Milan
2006 : Les mystères Romains- Tome 8 : Les gladiateurs de l’empereur- Editions Milan
2006 : Les mystères Romains- Tome 7 : Les ennemies de Jupiter- Editions Milan
2005 : Les mystères Romains- Tome 6 : Les 12 travaux de Flavia- Editions Milan
2004 : Les mystères Romains- Tome 5 : Les dauphins de Laurentum- Editions Milan
2004 : Les mystères Romains- Tome 4 : Les assassins de Rome- Editions Milan
2003 :Les mystères Romains- Tome 3 : Les pirates de Pompéi- Editions Milan
2002 : Les mystères Romains- Tome 2 : Les secrets de Pompéi- Editions Milan
2002 : Les mystères Romains- Tome 1 : du sang sur la Via Appia- Editions Milan

 

 

Comment (bien) rater ses vacances
Anne Percin – Rouergue, 2010

 

comment_bien_rater_ses_vacancesMaxime a 17 ans, pour lui, cet été hors de question de partir avec ses parents faire de la randonnée en Corse . Il préfère assurément aller chez sa grand-mère qui habite au kremlin Bicêtre, à quelques stations de métro de chez lui. Il a tout prévu et surtout de passer ses journées derrière l’ordinateur . Cet été réserve à Maxime bien des surprises et certains événements viendront changer ses plans et sa tranquillité.Un été fort en expériences et en autonomie . A la clé, aussi de jolies surprises …… Un livre, plein d’humour, rythmé, on a souvent l’impression que Maxime est en face de nous et nous compte son histoire. L’auteur a su décrypter toutes les subtilités de l’adolescence tant au niveau verbal que comportemental avec une tendresse, un humour et une dérision incroyable . C’est tellement vrai !!! Un livre qui se lit très vite . On en redemande , bravo !!!

 

 

Anne Percin: Ecrivain français , Anne Percin est née à Epinal, dans les Vosges en 1970. Elle a publié son premier roman en 2006 et poursuit son métier de professeur en parallèle. Après des années dans la banlieue de Strasbourg puis de Paris, elle choisit de vivre désormais dans un village du sud de la Bourgogne, où elle enseigne et partage sa vie avec un artiste contemporain et leur enfant. Ses romans pour la jeunesse (principalement pour grands adolescents) développent les thèmes de la solitude, de la différence et de l’exclusion. L’amour, l’espoir et la dérision n’en sont jamais loin. Opposée à tout étiquetage, elle ne se définit pas comme auteur pour la jeunesse, et cherche à établir des passerelles entre les classifications de genre. Son roman Comment (bien) rater ses vacances connait en 2010 un véritable succès de librairie. Réédité plus de 6 fois, il est question d’en faire une adaptation télévisuelle.

 

Bibliographie :

 

2013 : Western Girl – Editions du Rouergue – Collection doAdo
2012 : Comment (bien) gérer sa love story – Editions du Rouergue – Collection doAdo 2012 : Comment devenir une rock star (ou pas ) – Editions du Rouergue – Collection doAdo
2011 : Comme des trains dans la nuit -Editions du Rouergue – Collection doAdo
2010 : Comment (Bien) rater ses vacances -Editions du Rouergue – Collection doAdo
2010 : A quoi servent les clowns ? -Editions du Rouergue – Collection dacOdac
2009 : N’importe où hors de ce monde – Editions Oskar Jeunesse 2008 : Né sous X – Editions Thierry Magnier
2006 : Point de côté -Editions Thierry Magnier

 

Blog de l’auteur : annepercin.blogspot.com/

 

 

# Bleue
Florence Hinckel – Syros, 2015

 

bleueSilas et Astrid s’aiment mais ils vivent dans une monde où il faut être connecté en quasi permanence, où l’intimité n’existe pas et où même les émotions sont bannies . Depuis la création de la Cellule d’Éradication de la Douleur Émotionnelle, la souffrance psychologique n’existe plus. Il suffit de se faire oblitérer, et on ressort sans sans douleur, sans souvenir ; seul un point bleu à l’intérieur du poignet permet dans garder la trace. L’intervention est obligatoire pour les mineurs. Les adultes, eux, ont le choix. Alors quand sa petite amie, Astrid se fait renverser et meurt. le choc est tel que Silas est emmené immédiatement à la CEDE pour éradiquer cette souffrance. Après ça, la douleur d’avoir perdu Astrid ne sera plus qu’un lointain souvenir… Pas si sûr, je vous laisse découvrir la suite …. L’auteur, créé à première vue le meilleur des mondes mais comme dans son précédant ouvrage,Théa pour l’éternité, Florence Hinckel a l’art de faire basculer nos certitudes et de nous proposer une longue réflexion sur le monde qui nous entoure. Car sous des airs de fictions c’est bien de nous et de notre société contemporaine qu’elle met en exergue. Encore bravo, pour cette prise de conscience sans effet moralisateur . C’est tout en finesse que cet ouvrage nous dévoile un monde qui pourrait bien devenir le nôtre . Attention danger, Attention talent ….

 

Florence Hinckel : Florence Hinckel en 1973 . Elle a grandi sous le soleil du sud de la France. Enfant, elle écrivait dans des carnets qu’elle garde précieusement dans une boîte à chaussures. Elle passait beaucoup de temps dans la bibliothèque de sa ville. Adulte, elle devient professeure des écoles et renoue avec l’écriture après la naissance de sa fille. Touchée par toutes les enfances, et toutes les adolescences, elle s’oriente naturellement vers la littérature jeunesse, activité qu’elle exerce désormais à plein temps. Aujourd’hui, elle a aussi un petit garçon, qui l’inspire tout autant. La lecture et l’écriture lui apportent toujours beaucoup de joie. S’y ajoutent aujourd’hui les moments privilégiés de partage que sont les rencontres avec ses lecteurs.site de l ‘auteur :http://florencehinckel.com

 

Bibliographie :

 

2015 : Bleue – Editions Syros – Collection Soon
2013 : Secrets.com – Editions Rageot 2012 : Théa pour l’éternité – Editions Syros – Collection Soon
2011: L’été où je suis né – Editions Gallimard – Collection Scripto
2011 : Grave in love, tome 8 de La ligne 15 – Editions Talents hauts
2011 : Révoltée, tome 7 de La ligne 15 – Editions Talents hauts
2011 : Zéro commentaire, tome 6 de La ligne 15- Editions Talents hauts
2011: Une fille sans faille, tome 5 de La ligne 15,- Editions Talents hauts 2010 : A toi- Editions Oskar
2010 : T’es pas cap, tome 4 de La ligne 15 – Editions Talents hauts.
2010 : Plus belle tu meurs, tome 3 de La ligne 15- EditionsTalents hauts
2010 : Toutes les filles de la Terre, tome 2 de La ligne 15- Editions Talents hauts
2010 : Ma métamorphose, tome 1 de La ligne 15 – Editions Talents hauts
2007 : La fille qui dort – Editions 400 coups
2005 : Clopes en stock – Une enquête de Mia la minotte- Editions Rouge Safran

 

 

La nuit de la 25 ème heure
Edward Hogan – Ed. Les Grandes Personnes, 2012

 

afficheDan dont la mère vient de quitter le foyer familial car le père boit trop, est un adolescent souffrant d’embonpoint, mal dans sa peau et pas sportif pour un sou. Il se retrouve, pour une semaine à la campagne, dans un bungalow, avec son père à Leisure Word, le paradis des sportifs. Dan, voit d’un mauvais œil ce séjour d’autant que son paternel noie son chagrin dans l’alcool et leurs relations sont tendues. Le garçon aperçoit un jour une adolescente, Lexi, habillée en rouge. Elle nage tous les jours dans l’étang glacial. Ils deviennent vite amis, Dan est même un peu amoureux mais Lexi cache un terrible secret. Dan, veut connaître la vérité sur l’histoire de la jeune fille, il remarque qu’elle a des blessures sur le corps, lui aussi commence à avoir des plaies. Lorsque Lexi lui délivre sa véritable histoire, Dan profondément choqué, décide tout de même de tout mettre en œuvre pour la sauver le soir de la 25e heure… Un thriller qui mêle plusieurs genres littéraires, le fantastique, le sociologique, le suspens…. Une histoire dérangeante mais prenante. Un livre dont on tourne les pages en étant happé par une histoire bien menée et attachante. On attend avec impatience les prochains ouvrages de l’auteur ….

 

Edward Hogan : Né en Angleterre en 1980 .Le premier roman adulte d’Edward Hogan est Blackmoor. Il a reçu pour ce livre le prix Desmond Elliott, qui récompense les débuts d’un jeune talent, en 2009. Son premier roman pour adolescents est La Nuit de la 25e Heure.

 

Bibliographie :
2012 : La Nuit de la 25e Heure – Editions les Grandes Personnes

 

 

http//adosnews.fr
Facebook : https://www.facebook.com/newsados
Twitter : @newsados

Articles similaires

Écrire un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués par:*