Dire Stop au gaspillage alimentaire

Dire Stop au gaspillage alimentaire

En janvier 2015, Arash Derambarsh, élu à Courbevoie, a lancé avec Mathieu Kassovitz une pétition sur Change.org demandant l’adoption d’une loi imposant aux supermarchés de donner, soir après soir, tous leurs invendus à l’association de leur choix.  Cette proposition, Arash l’a testée avec succès pendant des mois à Courbevoie. Aujourd’hui, plus de 174.000 personnes ont signé sa pétition parmi lesquelles 11 personnalités qui ont décidé d’afficher leur soutien dans cette vidéo: Youri Djorkaeff, Valérie Damidot, Antoine de Caunes, Emma de Caunes, Frédérique Bel, Rost, Claire Keim, Christine Kelly, Bruno Gaccio, Sébastien Folin et Kyan Khojandi.

 

Pourquoi une loi ? Arash Derambarsh s’en explique
En France, aujourd’hui, nous avons :
– D’un côté, une classe moyenne qui a de plus en plus de problèmes économiques. En effet, dès le 10 de chaque mois, des millions de Français sont sous l’eau après avoir payé leur loyer et leurs charges. En outre, il y a de plus en plus de SDF dans nos rues.
– De l’autre côté, chaque supermarché gâche chaque jour plus de 20 kg de nourriture.
C’est impensable avec la crise économique actuelle !
Notre proposition est donc simple et efficace : voter une loi imposant, ou incitant aux supermarchés de donner, soir après soir, tous leurs invendus à l’association de leur choix. Cette loi devra concerner tous les supermarchés et pas seulement les hypermarchés de plus de 1000 m2.
Cette proposition, que nous avons donc testée sur le terrain à Courbevoie peut aider à éradiquer une partie de la faim dans notre pays.

 

La ville de Courbevoie pourrait-elle devenir l’épicentre mondial de la lutte contre le gaspillage alimentaire ?
Arash Derambarsh, un élu de la commune francilienne des Hauts-de-Seine, en rêve. Depuis le mois de décembre, il milite activement pour l’adoption d’une loi qui forcerait les supermarchés à donner leurs invendus alimentaires aux associations caritatives. Durant deux mois, avec une cinquantaine de bénévoles, il a collecté trois soirs par semaine les invendus du Carrefour Market du centre commercial Charras pour les distribuer à des personnes dans le besoin. «Cette opération a démontré qu’un tel dispositif est simple à mettre en oeuvre et efficace», explique l’élu au Figaro.
Pour obtenir une loi, Arash Derambarsh a lancé une pétition sur le site Change.org, avec l’acteur et réalisateur Mathieu Kassovitz, qui a réuni à ce jour plus de 167.000 signatures. De nombreuses personnalités politiques et artistiques l’ont paraphée. Et cette démarche vient de remporter un nouveau soutien de taille:l’association ONE France, une organisation internationale de lutte contre la pauvreté extrême et la faim dans le monde, en particulier en Afrique, cofondée par le chanteur du groupe U2, Bono, et portée par plus de 6 millions de membres dans le monde.
«La lutte contre le gaspillage alimentaire et les pertes d’aliments est une problématique globale. La production alimentaire nécessite d’importantes ressources en eau, terres et électricité, dont une grande partie est gaspillée chaque année, dans les pays développés comme dans les pays en développement, pour de la nourriture qui ne profite pas aux populations», explique une porte-parole de ONE France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze − 3 =